Portraits d’artistes

Nicolas Blin, Hôtel Terminus Cahors, des années après